Réservé aux abonnés

Si la Migros se lance dans la vente d’alcool, elle devra viser haut

Le géant orange va voter en juin pour savoir s’il veut entrer dans un marché en constant recul. La campagne bat son plein au sein des coopérateurs.
23 mai 2022, 00:01 / Màj. le 23 mai 2022 à 07:29
S’il se lance dans la vente d’alcool, le  groupe Migros devra viser plutôt le moyen et haut de gamme pour ne pas cannibaliser sa filiale Denner.

Entre coopérateurs partisans et opposants à l’abandon par Migros de son historique interdiction de vente d’alcool dans ses supermarchés, la campagne bat son plein. Elle se transforme même en argument publicitaire pour le numéro deux de la grande distribution. Mais les retombées économiques réelles sont, elles beaucoup plus difficiles à chiffrer.

Tant que la décision des coopérateurs n’est pas prise, nous ne mettons rien en œuvre.
Un porte-parole de Migros

Alors qu’il diffuse largement des ann...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois