Partenariat éditorial

Commentaire boursier BCVs: la Réserve fédérale américaine hausse les taux directeurs de 0.75%

Le commentaire de Joël Donnet-Monay, conseiller clientèle Privat Banking Monthey, BCVs.
02 août 2022, 12:00
Evolution des taux directeurs en %.

La Réserve fédérale américaine (FED) a relevé à nouveau ses taux directeurs de 0.75%, une décision prise à l’unanimité. Pour le directeur, M. Jérôme Powell, les niveaux actuels de 2.25% – 2.50% sont neutres pour l’activité économique. Cependant avec une inflation de 9.1% en juin, des niveaux atteints pour la dernière fois dans les années 80, la FED estime que, selon toute vraisemblance, les taux pourraient se situer à 3.25% - 3.50% pour la fin de l’année. Ces niveaux seraient alors suffisants pour freiner l’économie sans provoquer une récession. Le président de la FED a précisé dans son discours que les actions à venir seront dépendantes des futures données économiques. Il a refusé de donner des indications plus précises pour l’instant.

Résultats de sociétés

La semaine boursière a été très chargée au niveau des résultats trimestriels tant en Suisse, en Europe qu’aux États-Unis. Le secteur de la technologie a été au centre de toute l’attention. Microsoft, Alphabet (-ex Google), Amazon, Apple ont vu leur titre grimper après la publication de résultats solides notamment au niveau de l’informatique dématérialisée (cloud). Cette dynamique a permis, en plus de la réunion de la réserve fédérale américaine de redonner de l’espoir à la communauté des investisseurs.

Le géant pharmaceutique Roche s’est maintenu sur la voie de la croissance entre janvier et fin juin, porté notamment par la persistance ou la résurgence de foyers pandémiques. Le chiffre d’affaires de la multinationale rhénane a gagné 5% à 32,29 milliards de francs.

Le colosse alimentaire Nestlé dépasse les prévisions des analystes en termes de ventes et de croissance organique. Nestlé affiche à mi-parcours une croissance organique de 8,1% pour un chiffre d’affaires de 45,58 milliards de francs.